top of page

Vaincre la dépression par le sport



Qu'est ce que la dépression ?


La dépression est un trouble mental courant qui affecte la façon dont une personne se sent, pense et agit. Elle peut avoir un impact significatif sur la vie quotidienne et le bien-être général.

Les symptômes de la dépression peuvent varier d'une personne à l'autre, mais voici quelques symptômes courants :

  1. Tristesse persistante : Une humeur dépressive qui dure la plupart du temps, presque tous les jours. On peut se sentir triste, vide, sans espoir ou désespéré.

  2. Perte d'intérêt ou de plaisir : Une diminution marquée de l'intérêt ou du plaisir pour les activités habituellement appréciées. On peut perdre l'intérêt pour les passe-temps, les relations sociales ou les activités sexuelles.

  3. Changements de l'appétit ou du poids : Une perte ou une prise de poids significative sans raison apparente. Les changements d'appétit peuvent être accompagnés de perturbations du sommeil.

  4. Fatigue et perte d'énergie : Une diminution de l'énergie, même pour les tâches simples. Les personnes dépressives peuvent se sentir léthargiques, avoir des difficultés à se lever le matin et éprouver une fatigue constante.

  5. Sentiments de culpabilité ou d'inutilité : Des sentiments excessifs de culpabilité, de dévalorisation ou d'autodépréciation. Les personnes atteintes de dépression peuvent se blâmer de manière excessive ou se sentir inutiles.

  6. Difficultés de concentration : Des problèmes de concentration, de prise de décision et de mémoire. Les personnes dépressives peuvent avoir du mal à se concentrer sur des tâches ou à suivre des conversations.

Il est important de noter que la dépression peut varier en termes de gravité, allant d'une dépression légère a un épisode dépressif majeur ou des pensées récurrentes de mort ou de suicide peuvent intervenir. Ces pensées nécessitent une attention immédiate et doivent être prises au sérieux par un professionnel de la santé mentale pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.


Qu'est ce que les lactates


Les lactates, sont des composés chimiques qui jouent un rôle important dans le métabolisme énergétique du corps humain.

Les lactates sont un produit intermédiaire du métabolisme des glucides, plus précisément de la dégradation du glucose en présence d'oxygène insuffisant, également appelé métabolisme anaérobie. Lorsque le corps a besoin de produire rapidement de l'énergie, par exemple lors d'un exercice intense, il peut utiliser cette voie métabolique pour générer de l'ATP (adénosine triphosphate), qui est la principale source d'énergie utilisée par les cellules.

Lorsque le glucose est dégradé anaérobiquement, il est converti en lactates dans les muscles et d'autres tissus. Cela se produit lorsque la demande d'oxygène par les cellules dépasse l'apport d'oxygène disponible. Les lactates peuvent alors être libérés dans le sang et transporter vers d'autres tissus pour y être utilisés comme source d'énergie supplémentaire


Il est important de noter que l'accumulation excessive de lactates dans les muscles peut provoquer une sensation de brûlure ou de fatigue musculaire lors d'un exercice intense et prolongé, connue sous le nom de "brûlure musculaire". Cependant, contrairement à une croyance répandue, cette accumulation de lactates peut intervenir dans la raison des courbatures après l'exercice.

Les lactates jouent également un rôle dans la régulation du pH sanguin. Lorsqu'ils sont libérés dans le sang, ils peuvent être convertis en bicarbonate, un composé qui aide à maintenir l'équilibre acido-basique du corps.


En résumé, les lactates sont des composés dérivés de l'acide lactique qui sont produits dans les muscles et d'autres tissus lors de la dégradation anaérobie du glucose. Ils peuvent être utilisés comme source d'énergie supplémentaire et contribuer à la régulation du pH sanguin


Quel lien entre la dépression et les lactates


Il y a eu des recherches récentes qui ont examiné le lien potentiel entre la dépression et les niveaux de lactates dans le corps, en particulier dans le cerveau. Cependant, il convient de noter que notre compréhension de ce lien est encore en développement et que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour en savoir plus.

Certaines études ont suggéré que les personnes atteintes de dépression pourraient présenter des altérations dans le métabolisme des lactates dans certaines régions cérébrales. Des niveaux de lactates plus bas ou des anomalies dans leur utilisation dans le cerveau ont été observés chez certaines personnes atteintes de dépression. Cela pourrait indiquer une dysfonction dans les processus métaboliques du cerveau chez les individus déprimés.


hypothese ?


"le repos appel le repos", lorsqu'on se sent déprimé et qu'on a "envie de rien" nous produisons peu de lactates car nous dégradons peu de glucose.

La dépression est en quelque sorte un manque d'énergie ou plutôt un mode du corps humain qui permet de conserver l'énergie,

" l'énergie appel l'énergie" habituer son corps a produire puis recycler et métaboliser des lactates pourrait aider a produire et dépenser de l'energie et ainsi rompre le cercle viscieux du manque d'énergie lié à la dépression.



Comment faire pour produire des lactates ?


Lorsque vous vous engagez dans une activité physique intense, vos muscles ont besoin d'une quantité accrue d'énergie pour fonctionner. Au début de l'exercice, les muscles utilisent principalement l'oxygène pour décomposer le glucose et produire de l'ATP, la principale source d'énergie cellulaire.

Cependant, lorsque l'intensité de l'exercice augmente ou si vous vous entraînez à un niveau d'intensité élevé pendant une période prolongée, votre corps peut ne pas être en mesure de fournir suffisamment d'oxygène aux muscles pour répondre à la demande énergétique. Cela conduit à un passage au métabolisme anaérobie.


Dans le métabolisme anaérobie, le glucose est dégradé sans la présence d'oxygène et se transforme en acide lactique dans les muscles. L'acide lactique est ensuite libéré dans la circulation sanguine sous forme de lactate.


Il est important de noter que la production de lactates pendant l'exercice n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Le corps peut s'adapter à cette production accrue de lactates en augmentant sa capacité à éliminer et à utiliser plus efficacement les lactates comme source d'énergie. (c'est d'ailleurs ce que nous recherchons pour combattre la dépression)


Concrètement quel exercice ?


La réalisation d'un test de Wingate est un bon moyen

Il nécessite des équipements spécifiques, notamment un ergometre (bike erg, Row erg ou ski erg) le matériel de la marque concept 2 y est particulièrement adapté.

Voici les étapes générales pour effectuer un test de Wingate :


  1. Préparation de l'équipement : Assurez-vous que l'ergocmetre est correctement ajusté à votre taille et à votre position.

  2. Échauffement : Avant de commencer le test, faites un échauffement approprié pour préparer votre corps à l'effort intense. Vous pouvez effectuer un échauffement de 10 à 15 minutes d'exercice cardiovasculaire léger à modéré, comme le vélo d'intérieur ou la course à pied

  3. Début du test : Commencez par pédaler à une vitesse confortable pendant quelques secondes pour vous familiariser avec le mouvement. Une fois que vous vous sentez prêt, préparez-vous à démarrer le test.

  4. Effort maximal : Pour le test de Wingate, vous devez pédaler aussi rapidement et aussi fort que possible pendant 1min. Poussez-vous au maximum et utilisez toute votre force et votre vitesse pour atteindre la plus grande puissance possible pendant cette courte période.


L'intensité élevée et la courte durée de l'effort lors du test de Wingate sollicitent le métabolisme anaérobie, conduisant à une production accrue de lactates dans les muscles. L'accumulation rapide de lactates est en partie responsable de la sensation de brûlure musculaire ressentie pendant l'exercice intense.


Il est important de noter que réaliser un test de Wingate par vous-même comporte des limitations. Vous ne disposerez pas des mesures précises et détaillées que vous obtiendriez lors d'un test professionnel. De plus, veillez à prendre des précautions de sécurité, notamment en vous assurant que vous êtes en bonne santé pour effectuer un effort intense.

Si possible, il est préférable de consulter un professionnel de la santé ou un entraîneur qualifié qui pourra vous guider dans la réalisation du test de Wingate en toute sécurité et vous aider à interpréter les résultats.


Si cela vous intéresse n'hésitez pas a me contacter via le formulaire de contact du site web.


50 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page